Flash Infos

Prise en charge d’une personne symptomatique / Dossier du 17.02.21

Il revient à l’entreprise, en lien avec le service de santé au travail, de rédiger préventivement une procédure adaptée de pris en charge sans délai des personnes symptomatiques.

Ces cas symptomatiques devront être isoler rapidement dans une pièce dédiée, avec port du masque chirurgical et de les inviter à rentrer chez elles en utilisant si possible un autre mode de transport que les transports en commun et contacter leur médecin traitant. En cas de survenue d’un cas avéré, le référent doit pouvoir faciliter l’identification des contacts par les autorités en charge du contact tracing, via la réalisation de matrice en s’appuyant sur les déclarations du salarié concerné et son historique d’activité dans l’entreprise. En présence d’une personne symptomatique, la prise en charge est la suivante :

1-Isoler la personne symptomatique dans une pièce dédiée et aérée en appliquant immédiatement les gestes barrière, garder une distance raisonnable avec elle (au moins un mètre) avec port d’un masque chirurgical.

2-Mobiliser le professionnel de santé dédié de l’établissement, un sauveteur/secouriste du travail formé au risque Covid ou le référent Covid, selon l’organisation locale. Lui fournir un masque avant son intervention.

En l’absence de signe de gravité, contacter le médecin du travail ou demander à la personne de contacter son médecin traitant pour avis médical. Si confirmation d’absence de signes de gravité, organiser son retour à domicile en évitant les transports en commun.

En cas de signe de gravité (ex. détresse respiratoire), composer le 15.

Après la prise en charge de la personne, prendre contact avec le service de santé au travail et suivre ses consignes, (nettoyage et la désinfection du poste de travail et le suivi des salariés ayant été en contact avec le cas). Si le cas Covid est confirmé, l’identification et la prise en charge des contacts seront organisées par les acteurs de niveaux 1 et 2 du contact-tracing (médecin prenant en charge le cas et plateformes de l’Assurance maladie). Les contacts évalués « à risque » selon la définition de Santé publique France seront pris en charge et placés en quarantaine pendant une période de 7 jours.

Lien utile : Protocole national santé sécurité salariés

Le saviez-vous ? ATOUTS+ peut vous accompagner sur la mise en place des mesures de prévention COVID 19 et la rédaction de procédures sanitaires adaptées à votre activité. Téléchargez notre  Plaquette de présentation ATOUTS+ 

Index d'égalité professionnelle hommes femmes / Dossier du 17.02.21

 Les entreprises d'au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au plus tard le 1er mars 2021. Obligation légale, l'index permet aux entreprises de mesurer l'égalité salariale femmes-hommes au sein de leur structure. Il met en évidence les points de progression sur lesquels agir quand ces disparités sont injustifiées.

Cet index permet aux entreprises concernées d'évaluer sur 100 points le niveau d'égalité entre les hommes et les femmes en s'appuyant sur les critères suivants :

  • écart de rémunération femmes-hommes ;
  • écart de taux d'augmentations individuelles ;
  • nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité ;
  • parité parmi les 10 plus hautes rémunérations ;
  • écart de taux de promotions (uniquement pour les entreprises de plus de 250 salariés).

Chaque année, l'employeur doit :

  1. calculer son index grâce au simulateur-calculateur ;
  2. le déclarer à l'inspection du travail via le site Internet Index Egapro ;
  3. publier la note de l'index sur son site internet (ou, à défaut de site internet, la transmettre aux salariés par tout moyen), et communiquer le détail des résultats obtenus au comité social et économique (CSE) via la base de données économiques et sociales (BDES).

Des pénalités pouvant atteindre 1 % de la masse salariale sont prévues si la note minimale de 75 points n'est pas atteinte au bout de 3 ans à partir de la publication de la 1re note ou si l'entreprise ne publie pas son index.

Pour faciliter la mise en œuvre du dispositif, le ministère du Travail a développé un dispositif d'accompagnement gratuit à destination des entreprises de 50 à 250 salariés : stages en classes virtuelles d'une demi-journée, module d'autoformation en ligne , questions-réponses et simulateur-calculateur .

A savoir :  Initiative visant à supprimer les écarts de rémunération, depuis le 1er janvier 2019, l'index de l'égalité salariale femmes-hommes a été instauré par la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel .

Le saviez-vous ? ATOUTS+ peut vous accompagner sur les enjeux de l’égalité professionnelle. Téléchargez notre  catalogue de formations

Nos domaines d'activités

Automobile

CSE SSCT

Écoles

Commerces

Conduite engin

Ergonomie

Espaces Verts

Logistique

Transport

Supermarché

SST - Incendie

Jeux & Spectacles

Médico Sanitaire

Industrie

B.T.P.

Crèche

Hôtellerie